Le château de Fressac

Travail effectué avec la participation du CAUE du Gard

Le château de Fressac se situe au sommet d'une colline rocheuse, à quelques kilomètres au Nord-Ouest de Sauve. Il domine une vallée et de là-haut, on voit très loin. Il est en ruines, et il date du Moyen-Age.

Après avoir gravi un sentier raide et caillouteux, on arrive au pied des murailles du château. Elles ont été construites en plusieurs étapes: la partie basse est construite en gros appareil, et les pierres sont taillées, tandis que dans la partie haute, les pierres sont plus petites et n'ont pas été taillées.

L'enceinte à la forme d'un polygône irrégulier. Il n'a a pas de tour aux angles, mais on voit des corbeaux qui soutenaient des échauguettes en encorbellement. de part et d'autre, on voit des trous carrés, alignés au même niveau: on y plantait des poutres pour soutenir des hourds. Au sommet des murs, on voit des restes de créneaux.

En temps de guerre, pour entrer dans le château, il fallait attaquer une première porte qui était défendue par des meurtrières et par les hourds situés au-dessus.

Après cette première porte, on se retrouve dans une barbacane, devant une seconde porte. Les assaillants devaient se défendre de ce qu'on leur envoyait du haut des murailles et des meurtrières qui encadrent la porte.

S'ils passaient la seconde porte, ils arrivaient dans une seconde barbacane en virage. Elle était protégée par une bretèche située sur le Donjon, et une autre au-dessus d'une nouvelle porte. La porte était certainement en bois recouvert de clous plantés de l'extérieur et aux pointes recourbées pour qu'on ne puisse pas les arracher. La porte était verrouillée par une barre de bois que l'on tirait en travers à l'intérieur.

Derrière la porte, on pouvait faire descendre une herse en bois renforcée de fer.

Après la herse, on avance dans un tunnel. Au fond de celui-ci, il y avait un mur percé de meurtrières.

Ce château était bien défendu!

A l'intérieur de l'enceinte, on observe les traces de constructions anciennes: restes de toits, voutes, murs...

Peut-être qu'il y avait des caves, des écuries, et le logement des soldats...

Dans un angle, on voit une grande fosse voûtée, avec des murs encore recouverts de mortier: c'est une citerne qui servait de réserve d'eau. L'eau arrivait par des gouttières et des rigoles qui récupéraient l'eau des remparts et des toitures.

De l'autre côté, on trouve le donjon: une tour carrée munie de bretèches et percée d'archères. Pour arriver au donjon, il fallait monter des escaliers. Les personnages logés dans le donjon au la construction proche étaient sans doute importants.

Ce château devait être imprenable et il n'a jamais été attaqué.

Si vous passez par là, venez le visiter!
L'ancêtre des chateaux-forts
Les seigneurs
Le domaine du seigneur

Sommaire

Pour en savoir plus